Secrétariat du Conseil du trésor
Tableau de bord de la performance des ministères

Méthodologie

Calcul de la note des ministères

Pour permettre la comparaison avec les bulletins sur la performance des ministères publiés par le magazine L’actualité depuis 2017, l’analyse des rapports annuels de gestion et des plans stratégiques a été faite par le Secrétariat du Conseil du trésor sur la base de la méthodologie élaborée par M. Marc-Nicolas Kobrynsky pour produire ces bulletins et les résultats ont été vérifiés par ce dernier.

La note globale d'un ministère est composée de la qualité du plus récent plan stratégique en vigueur (valeur de 50 % de la note) ainsi que du degré d'atteinte des cibles du plan stratégique présenté au 31 mars dans le rapport annuel de gestion de l’année visée (valeur de 50 % de la note).

Qualité et atteinte des cibles du plan stratégique

1. Composition du volet qualité du plan stratégique (50 % de la note globale)

Production du plan stratégique (20 %)

100 %

présence d’un plan stratégique à jour avec un minimum de 95 % d’indicateurs comportant une cible.

60 %

présence d’un plan stratégique à jour avec moins de 95 % d’indicateurs comportant une cible.

0 %

absence de plan stratégique à jour.

Cibles annuelles (présence de cibles pour chacune des années visées par le plan) (10 %)

100 %

présence de cibles annuelles pour tous ses indicateurs.

60 %

présence de cibles annuelles pour au moins un indicateur.

0 %

absence de cibles annuelles.

Taux d’indicateurs de résultats (30 %)

Le taux d’indicateurs de résultats exprimé en pourcentage est obtenu en divisant le nombre d’indicateurs de résultats par le nombre total d’indicateurs contenus au plan stratégique.

Qualité des indicateurs et des cibles (30 %)

Le taux d’indicateurs et de cibles de qualité exprimé en pourcentage est obtenu en divisant le nombre d’indicateurs et de cibles jugés de qualité par le nombre total d’indicateurs et de cibles. Un indicateur de qualité est spécifique, mesurable, fixe dans le temps et pertinent, tandis que la cible qui lui est associée doit être mesurable, spécifique et ne pas être une date.

Production d’une déclaration de services aux citoyens (10 %)

100 %

présence d’une déclaration de services aux citoyens et suivi d’au moins un engagement avec cible dans le rapport annuel de gestion.

60 %

présence d’une déclaration de services aux citoyens, mais absence du suivi d’un engagement avec cible dans le rapport annuel de gestion.

0 %

absence d’une déclaration de services aux citoyens.

2. Composition du volet atteinte des cibles du plan stratégique (50 % de la note globale)

L’atteinte des cibles du plan stratégique d'un ministère est analysée à partir de son rapport annuel de gestion pour l’année financière concernée. Le rapport annuel de gestion rend compte de l’atteinte des cibles du plan stratégique qui était en vigueur pour la période visée.

Selon la méthodologie utilisée, le calcul des cibles non atteintes comprend notamment les engagements pour lesquels il n’y a pas de cible ainsi que ceux qui s’échelonnent sur plus d’une année sans cible annuelle et dont le degré de progression présenté au rapport annuel ne permet pas de prévoir l’atteinte de la cible à terme.

En outre, les bilans et les activités prévues annuellement n’étant pas associés à des cibles mesurables, la méthodologie considère que les indicateurs associés n’ont pas de cibles. Ceux-ci sont donc considérés comme non atteints.